Nom du projet /

Projet de déploiement de deux éoliennes avec système de stockage d’énergie à batterie à la mine Nunavik Nickel par Tugliq Energie S.A.R.F. et Canadian Royalties Inc.

Projet de déploiement de deux éoliennes avec système de stockage d’énergie à batterie à la mine Nunavik Nickel par Tugliq Energie S.A.R.F. et Canadian Royalties Inc.
Initiateur /
Tugliq Energy SARF et Canadian Royalties inc.
Date prévue de réalisation /
2022-2023
Communauté /
Kangiqsujuaq
Lieu /
Les éoliennes ont des hauteurs respectives de 80 m et des pales d’une longueur de 40 m. Lorsqu’une pale est orientée verticalement, la hauteur maximale de l’éolienne est de 120 m. Ainsi que deux plateformes de fondation (100 m x 100 m) pour éviter tout affaissement du pergélisol et un chemin d’accès (environ 2 km).

Territoire touché

Le projet est situé sur des terres de catégorie III à proximité du complexe minier Expo

Étapes de la procédure /

Soumission du projet
Évaluation
Élaboration de l’étude d’impact
Analyse et participation du public
Décision et autorisation

Décision

Directives étude d'impact

Décision pdf 254 Ko

Description

Le projet consiste à implanter deux éoliennes de 3 MW pour une puissance maximale de 6 MW. Les deux éoliennes sélectionnées sont du même modèle (Enercon E-82) que celles actuellement en service à la mine Raglan. Le projet vise également la construction de deux plateformes de fondation (100 m x 100 m) pour éviter tout affaissement du pergélisol et un chemin d’accès (environ 2 km).

Les éoliennes sélectionnées ont des hauteurs respectives de 80 m et des pales d’une longueur de 40 m. Lorsqu’une pale est orientée verticalement, la hauteur maximale de l’éolienne est de 120 m.

Chaque éolienne est ancrée sur une plateforme de fondation à l’aide de 12 pieux d’une profondeur d’environ 8 m dans lesquels du béton armé sera coulé sur une profondeur d’environ 15 m. La base du mât a un diamètre de 4 m et la base de l’assise a un diamètre de 10 m.

L’objectif est de permettre à Canadian Royalties Inc. de réduire les coûts et les impacts liés à l’utilisation des énergies fossiles, soit de réduire sa quantité de diesel utilisé pour l’ensemble de ses opérations et ainsi éviter la combustion de 5 ML/année de diésel et par le fait même empêcher l’émission de 14 000 tonnes de CO2 équivalent par année sur les émissions de gaz à effet de serre.