Nom du projet /

Construction d'une centrale de relève sur le territoire du village nordique d’Inukjuak

Construction d'une centrale de relève  sur le territoire du village nordique d’Inukjuak
Initiateur /
Hydro-Québec
Date prévue de réalisation /
Communauté /
Inukjuak

Territoire touché

La centrale projetée sera située à environ 1.5 kilomètre de la limite nord du village nordique, entre la piste d’atterrissage et la route d’accès à la future centrale hydroélectrique Innavik, sur des terres de catégorie I.

Étapes de la procédure /

Soumission du projet
Évaluation
Élaboration de l’étude d’impact
Analyse et participation du public
Décision et autorisation

Décision

En vertu de l’article 188 et de l’annexe A de la LQE, toute centrale thermique alimentée par un combustible fossile et dont la capacité calorifique est égale ou supérieure à 3 000 kW, est obligatoirement assujettie à la procédure d’évaluation et d’examen sur l’environnement et le milieu social. Le projet de centrale de relève sur le territoire du village nordique d’Inukjuak est donc un projet automatiquement assujetti à cette procédure.

Décision pdf 226 Ko

Description

Le projet vise la construction d’une centrale thermique de relève à Inukjuak, sur des terres de catégorie I. La centrale projetée sera située à environ 1.5 kilomètre de la limite nord du village nordique, entre la piste d’atterrissage et la route d’accès à la future centrale hydroélectrique Innavik. La puissance installée de la centrale sera d’environ 6 MW au moment de sa mise en service et elle pourra être augmentée à 9 MW, selon les besoins.

Le promoteur a conclu un contrat d’approvisionnement en électricité avec la Société en commandite, Innavik Hydro, pour l’alimentation en électricité du village nordique d’Inukjuak par la nouvelle centrale hydroélectrique Innavik. L’électricité produite par la centrale Innavik sera transportée à proximité du village par une ligne de transport d’électricité de 25 kV appartenant à Innavik Hydro, puis distribuée à partir d’un nouveau poste et de deux nouvelles lignes de 25 kV appartenant à Hydro-Québec et dont la mise en service est prévue pour 2022, lesquelles permettront de rejoindre le réseau de distribution existant à l’extrémité nord du village. Le présent projet vise donc à construire une centrale pour assurer la relève en cas de panne ou d’interruption planifiée de la centrale Innavik.